BBQ et vente de pâtisseries d’été

BBQ et vente de pâtisseries d’été
Le jeudi 30 août
de 11 h à 13 h 30
Terrain avoisinant l’hôtel Lord Elgin
(à l’angle des rues Laurier et Elgin, derrière le Starbucks)

L’hôtel Lord Elgin ainsi que ses propriétés sœurs d’Ottawa, l’hôtel Metcalfe et l’hôtel Residence Inn by Marriott, sont ravis d’annoncer la tenue d’un BBQ et d’une vente de pâtisseries d’été le 30 août, dont les profits iront à Opération rentrer au foyer, organisme de bienfaisance local qui aide les jeunes sans-abris à se sortir de l’itinérance.

Le 30 août, venez prendre un copieux lunch avec nous, de 11 h à 13 h 30 (au menu : hamburger, burger végétarien, crevettes Grill 41 ou chow mein végétarien du Szechwan, accompagnés de frites et d’une boisson gazeuse – 10 $). Et pour clore le repas en beauté, vous pourrez faire l’achat de pâtisseries maison préparées par le personnel.

Tous les profits seront versés au Centre de ressources d’Opération rentrer au foyer. ARGENT COMPTANT SEULEMENT!!!!

Operation come Home

Opération rentrer au foyer (OCH) est un organisme de bienfaisance enregistré local qui aide les jeunes à risque, vulnérables et sans abri à surmonter les obstacles dans leur vie qui les empêchent de réaliser leur plein potentiel. OCH a pour mission d’éviter que les jeunes sans-abris d’aujourd’hui deviennent les sans-abris adultes de demain. L’organisme accomplit cette mission en offrant des programmes et des services variés, tels que : une école secondaire alternative intégrée; des programmes d’emploi qui aident les jeunes à chercher un emploi, à se préparer à l’emploi et à conserver leur emploi; un centre de ressources qui fournit de l’aide et du soutien pour les besoins de base; des programmes de logement qui aident à la défense des droits, à la recherche d’un logement, au maintien du logement et à l’éducation financière; un programme d’entrepreneuriat qui aide les jeunes à démarrer leur propre entreprise; un programme de lutte contre la toxicomanie; et quatre entreprises sociales. En 2016, OCH a rejoint plus de 630 clients uniques, qui ont eu accès à au moins un de ses programmes, soit plus de 6 400 prestations de service au total.

Operation Come Home

OCH exploite des entreprises sociales depuis 2008, et la priorité a toujours été de créer des entreprises durables qui contribuent à l’économie locale, mais surtout qui offrent des débouchés intéressants aux jeunes. Les jeunes sont employés pendant 3 à 6 mois selon leurs besoins et sont encadrés par un travailleur de soutien social qui leur enseigne les compétences professionnelles de base et qui les aide à acquérir d’autres compétences sociales. Ces autres compétences sont axées sur le professionnalisme, la conciliation de la vie personnelle et de la vie professionnelle, la gestion de la colère et d’autres aspects qui, en raison de leur absence, ont entraîné la perte d’emplois dans le passé. À la fin de leur passage par l’entreprise sociale, les jeunes reçoivent de l’aide pour la rédaction de curriculum vitae et l’obtention d’un emploi dans la communauté, emploi qu’ils seront alors beaucoup plus à même de conserver.
Tous les programmes d’emploi et les entreprises sociales d’OCH comportent un volet obligatoire de littératie financière afin que les jeunes puissent acquérir les compétences nécessaires pour budgétiser leur argent. La littératie financière est également offerte gratuitement à toute personne qui accède aux autres services d’OCH, tels que le centre de ressources ou l’école.
Par-dessus tout, OCH cherche à donner aux jeunes le moyen de réaliser les objectifs qu’ils se sont fixés. Cette orientation est ensuite soutenue par OCH, qui procure aux jeunes les outils dont ils ont besoin pour atteindre ces objectifs.

Les fonds recueillis grâce au BBQ seront versés au centre de ressources d’OCH. Chaque année, le centre de ressources offre des services à plus de 450 jeunes vulnérables. Le centre a pour but de réduire les risques pour les jeunes qui y ont accès, de diminuer le nombre d’incidents dans le quartier, de travailler avec la communauté sur des aspects liés à la santé et à la sécurité, et de fournir des services essentiels aux jeunes sans-abris tout en encourageant les jeunes à prendre part à des activités professionnelles et éducatives. Les ressources spécifiques qu’OCH fournit aux jeunes vulnérables sont les suivantes :

Besoins de base, aiguillage, soutien général au logement, soutien en matière de santé mentale, de santé sexuelle et de toxicomanie, déjeuners et lunchs à emporter, intervention en cas de crise, préparation de curriculum vitae et de lettre de présentation, aiguillage vers les services internes de logement, d’apprentissage, d’emploi dans nos entreprises sociales et de counselling à long terme.

Les profits générés par le BBQ serviront à financer les ressources en personnel afin de fournir des services individualisés aux jeunes qui ont recours au centre de ressources. Chaque jour, OCH accueille 30 à 50 jeunes dans la matinée.

Lord Elgin Hotel – turning 75

LordElgin_75anniverery Logo-cmyk

Well, I am certainly aging myself when I tell you what the hotel was like when I first worked here over the summers while going to University.  It was quite a different time in the hotel biz!

My brother knew the General Manager at the time, Don Blakslee and of course, that is how I landed this summer job taking reservations.  These would come in by phone or telex machine or snail mail and there had to be two of us in the summer, as that was the ‘busy’ time.   My job was to take the reservation request down on a little card – 3 inches by 5 inches (I still have some of these) .  It was simply the name of the guest(s), phone number, single or double and dates.  No credit card was taken or email address etc.  No confirmation number was given, just my name.  I would send a confirmation form by snail mail, if requested.  Then, to keep track of reservations, each day of the year had a sheet starting with the number 365 and down to 1.  At the end of the day you would tick off a number for each night of their stay.  There was no distinction between singles or doubles… that would come later.  Then the card would be filed by date order in little file boxes.  So simple!!  With 10 more rooms than we have now, it was an incredibly simple process with only two of us in the reservations office.  As you can imagine, it is so much more involved now.

Mr. B, our General Manager, as we called him, lived in the hotel with his wife Joan and their two sons, Pat and Jim and their dogs; first Casey, then Toby.  The dogs would keep us company in the office during the day and our guests loved seeing them when they arrived.  Joan and the boys would be in and out through the day and we all knew them well.  It was very much their home and it has always felt like home to me too.  Believe it or not, Mr. B is still in the wings, not as our GM, but certainly as an ambassador who loves to share the many stories of his time here.  I returned to this wonderful place that I call home over 10 years ago now,  but as the Director of Sales.

I am telling you this, as this coming year we celebrate 75 years of being the Lord Elgin Hotel.  Our early story is a fascinating one.  We are having it all put into a wonderful publication that we will be sharing in 2016.  The more I learn, the more excited I am to share this story.  So stay tuned.   And..if you have a few tales to tell about your time at the LE, we would love to hear them and share them too.  Email me at ameelker@lordelgin.ca

Cheers!!

Ann